Le blog du parapente – matériel – Guides d'achat
Header

Choisir son aile, c’est facile !

mai 11th, 2012 | Posted by Cyrille Marck in Tout savoir sur le parapente

Bonjour à toutes et à tous,

L’article de la semaine traitera du sujet délicat du choix de l’aile. En effet, on ne choisit pas un parapente dans un rayon de chez Décathlon, mais uniquement dans des structures spécialisées, ou sur internet. Je vais vous révéler un secret : TOUTES les ailes de grandes marques sont bien, à tel point qu’il est difficile de se tromper en achetant son nouveau jouet.

Essayer plusieurs modèles est sympathique pour sa culture personnelle, mais il faut se dire que n’importe quelle aile conviendrait à surface égale. Le plus important est le choix de la catégorie et de la taille de l’aile.

Les performances ? Des arguments de vente.

 

Le plus inutile à mon avis, est de comparer les finesses, les vitesses, etc. Toutes ces caractéristiques dépendent de la charge alaire, de la position du pilote, et même de la masse d’air elle-même. De plus, la différence sera insensible par le commun des mortels. Ce n’est que marketing et compétition entre les marques, les performances diffèrent peu sur des ailes conçues dans les mêmes eaux.

Le vrai critère de choix d’une aile est le plaisir retiré de chaque vol.

On croise beaucoup de pilotes en ailes performantes (homologuées C ou D), ou de freestyle (non homologuées) qui n’exploiteraient pas une alpha 5 à 50%… aussi je profite de l’occasion pour inciter les pilotes à ne pas utiliser de matériel au dessus de leur niveau.

Une aile facile permet d’être serein dans des conditions toniques, et permet les mêmes vols que les catégories supérieures.

Un pilote sait qu’il a bien choisi son aile quand il n’a pas peur d’en perdre le contrôle dans les turbulences.

Pourquoi des pilotes volent avec des ailes plus pointues ?

Il y a plusieurs mobiles, pas forcément valables.

1-      L’orgueil : Parce que voler avec une aile pointue apporte une reconnaissance sociale… mais apporte aussi de la peur au moment ou les copains nous disent : « on se met en l’air ? ».

2-      Le plaisir du pilotage : Au bout d’un moment, on commence à s’ennuyer sous une aile, et on passe à la catégorie au dessus. C’est une excellent raison, mais malheureusement trop rare. Peu de pilotes ont le niveau de leur aile.

3-      La performance pure : Parce que certaines ailes ont 12 de finesse, passent l’infinity tumbling, ou sont possédées par des champions, il peut être utile de les utiliser. Mais avant de suivre les champions de cross, il faut apprendre à boucler des manches, et avant l’infinity, il faut avoir réalisé 100 décrochages, 100 loopings, et 100 sats.

Les vrais mobiles de choix d’une aile devraient être :

 

-combien d’heures vais-je voler cette année ?

-depuis combien d’années je vole ?

-combien je pèse ?

-je préfère une aile vive (bien chargée), ou une aile qui laisse plus de temps pour réagir (moins chargée : plus grande) ?

-quel est mon budget ?

La puissance du marketing a ajouté d’autres critères, comme la nouveauté, l’identification aux champions, ou la performance pure, mais il faut garder l’essentiel en tête.

 

Encore une fois, n’importe quelle aile d’une grande marque est l’aboutissement de plusieurs prototypes, et de réflexion d’équipes de pilotes de haut niveau. Pour ainsi dire, on pourrait voler indifféremment avec n’importe quelle aile adaptée à notre niveau. (Je viens d’acheter mon aile sans même l’essayer)

Un tableau de choix de l’aile en fonction du niveau de pratique et du style de vol est en cours d’élaboration avec le conseil des meilleurs experts : moniteurs, directeurs d’écoles de parapente, et même certaines marques de parapente.

J’espère vous avoir bien embrouillé dans le choix de votre aile ! N’hésitez pas à commenter ou à m’écrire, je me ferai une joie de vous aiguiller dans vos choix ou dans votre progression.

 

Bons vols, et rappelez-vous : le plaisir c’est d’être en l’air, pas d’avoir une aile.

 

Cyrille Marck

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

138 Responses

  • MAILLARD DOMINIQUE says:

    C’est bien mais vous ne donnez aucun exemple de marques , ni aucun ordre d’idée pour le prix d’une aile

    • Bonjour Dominique,
      effectivement je ne cite pas les « grandes marques », un blog se doit de ne pas être de parti pris !
      Pour ce qui est des prix, les meilleures occasions se situent entre 1200€ et … 3000€.
      On trouve néanmoins du très correct en dessous, à condition d’avoir un bon rapport de révision, test matériaux.
      Merci de m’avoir lu, si tu as d’autres questions n’hésite pas.
      Cyrille

      • eric gecko says:

        Bonjour Cyrille,

        Bravo pour ce site et son contenu!

        je me permet à mon tour de vous demander un conseil .
        J’ai 46 Ans, je vole sous une voile en A (Nemo de chez Dudeck) J’ai 4 ans de vol, (je ne compte pas la cinquantaine de vol / plouf sous mon ITV astérion 9 caissons en 89!) et je désire passer sous une B.
        Je vole environ 15-20 h par an, un peu plus ces deux dernières années.
        Je bouge beaucoup pour mon boulot (artiste de cirque et danseur aérien; http://www.9-81.com) donc je vole souvent en site que je découvre.
        j’adore le gonflage et jouer sous ma voile. J’ai fait fait un stage SIV, je n’ai pas peur « d’engager » en 360 , wing ou wagga à la dune mais je serre les fesses quand je subis des turbulences teigneuses en thermique. En clair je veux bien que ça bouge si je contrôle aux manettes. Il me manque du temps en l’air et j’attends les bonnes conditions pour mon premier petit cross. Je sens que j’arrive au bout de ma Nemo, (surtout en petites conditions).
        Avec mon petit budget (1000-1200) euros j’hésite entre2 ailes qui ont chacune très peu de vols(quasi neuves); une golden 2 de 26m2 et une Epsilon 6 de 28m2, (mon poids nu: 72kg) Il y aurai aussi une hook 2 dans mes tarifs mais avec plus de vols.
        J’irai bien vers la Golden 2 car elle a marquée mais l »epsilon plus récente de conception me tente beaucoup aussi.
        Je serai ravi de votre réponse.

        Bien sportivement

        • Bonjour Eric,
          je te conseille la Golden 2. Tu seras mieux chargé et elle sera plus ludique. Elle ne passe pas la Sat mais tu apprécieras sa puissance en wing over et son virage sympathique. L’epsilon sera plus lourde. Les 2 ont une perf similaire.

          Si tu as d’autres questions n’hésite pas,

          sportivement,

          Cyrille

    • ceedric says:

      Pas besoin de plus de détail toute est dit ! et avec une grande intelligence .. bravo

  • canut says:

    J’ai 60ans vole depuis 18ans.J’ai 6à8000 vols mais reste toujours anxieux quand l’aerologie deviens tonique et que les turbulences me secous dans tous les sens aussi je suis désireux d’une voile perfo mais qui me communique juste le neccessaire dans le gros.

    Je pense a la hook3, la mistral7, la chilli3 es ce que tu as un avis comparatif à me donner sur ses trois choix pour mon profil
    Merci

  • Bonjour Denis,
    tu cites 3 bonnes voiles de 3 grandes marques !
    Mon avis :
    Niviuk Hook 3 : Une vraie B du « milieu » d’homologation, bon compromis performance/amorti
    Swing Mistral 7 : Une B top performance, plus proche d’une C au niveau du comportement
    Skywalk Chili 3 : idem Hook 3, en moins précis au pilotage et au ressenti.

    On peut également citer l’Advance Epsilon 7, la plus sage des B de dernière génération, ultra facile au gonflage, et plutôt vive en lacet (au sens plaisant du terme).

    Vu ton profil, je te verrais bien en Epsilon 7 ou en Chili 3.

    Si tu as d’autres questions n’hésite pas,

    Sportivement,

    Cyrille MARCK

  • philippe CAUDRON says:

    Bonjour,

    Je vais racheter une voile de parapente. Je voudrais votre avis.

    voici mon profil, afin que vous puissiez m’orienter sur le bon choix.
    - Je suis surtout paramotoriste en plaine (Biplaceur) avec une centaine d’heures de vol, pilote ULM pendulaire, et parachutiste (500 sauts). J’ai 70h de parapente environ, la majorité réalisée à St-Hilaire, en vol local.

    En terme de formation parapente, j’ai juste suivi un stage initiation, puis j’ai volé tout seul. Avec ce parcours, je suis bien à l’aise au déco, en l’air, à l’atterro. Mais je n’ai pas suivi de formation type SIV, et j’ai besoin d’une aile avec une bonne sécurité passive naturelle, qui n’exige pas un pilotage pointu. En résumé, je n’ai pas la technique de pilotage pour voler en sécurité avec des voiles exigeantes.

    En terme d’utilisation, je ne cherche pas à faire des cross, mais du vol local, loisir. Et celà, en pratique occasionnelle pendant les vacances (j’habite en plaine). Pour autant, je ne cherche pas une voile école pour faire des ploufs, mais une voile me permettant de rester en l’air un après-midi avec des petites conditions à St-hil.

    Je pèse 77kg et j’ai 52 ans.

    Que pensez vous de la U-turn Blacklight ? Quid de la Dolpo 2 ou la NOVA ION 2 ? j’entends aussi parler de la NIVIUK HOOK 3 ou surtout de la ADVANCE EPSILON 7. Les connaissez-vous ? Pouvez-vous les vendre ?

    Merci de vos conseils.

    Philippe.

    • Bonjour Philippe,

      d’entrée, je peux te dire que la Blacklight est une « fausse » B, avec un comportement de C.
      Fraîchement breveté paramoteur, je vole avec une Epsilon 7 au moteur. Un vrai régal que je recommande vivement. Il faut prévoir les élévateurs à trims, car l’édition vol libre ressource trop quand on met les gaz. Son gonflage est fantastique, bien plus facile que la Hook 3.
      Je ne connais pas la Dolpo et la Ion.

      Tu trouveras les Hook 3 et Epsilon 7, ainsi que les ailes de paramoteur Ozone sur http://www.ridair.com, avec 25% de remise pour toute commande passée avant le 31 janvier.

      Les performances ne rentrent jamais en ligne de compte selon moi, nous n’exploitons pas les voiles à 50%. Seul le plaisir et la maniabilité sont importants !

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

  • Kevin says:

    Bonjour
    Ayant fait mon stage init a la réunion avec une muse 3, je recherche donc une voile , je pèse 95kg, je cherche de quoi débuter en thermique en sécurité, je n’aime pas trop me faire secouer…
    Je n’ai cependant pas trop de recul concernant tel ou tel voile mise a part la muse que je trouvais un peu « longue a la détente  »
    On m’a conseillé l’eden 3, qu’en pensez vous ?
    Merci beaucoup

    • Bonjour Kevin,
      je te recommande de lire cet article : http://blog.ridair.com/parapente/choisir-son-parapente/
      Il permet de se situer dans les catégories. Je n’ai jamais essayé l’Eden 3, qui est certainement une bonne voile. Par contre, elle est destinée à des pilotes qui volent déjà un petit peu, et qui connaissent déjà le thermique.
      Pour info, il est possible de faire 100km en cross, l’hélico, et tout type de vol avec une Alpha 5 ou une Muse 3 sans se faire peur.
      Depuis quand voles-tu ?

      Cyrille MARCK

  • laurent says:

    bonjour j’ai 42 ans et pese 90kg je suis debutant j’ai l’opportunité d’acheter une gradient bright est ce cohérant?
    merci d’avance

    • Bonjour Laurent,
      C’est tout à fait cohérent ! C’est une grande marque et une voile d’un niveau par lequel il FAUT passer. Elle t’accompagnera sur tes 100 premiers vols, c’est certain. Jusqu’aux premiers cross !
      Bons vols, et bienvenue dans le monde des hommes volants !
      Sportivement

      Cyrille

  • Eugenie says:

    Hello hello :) A mon tour pour un conseil…

    Pour mon profil oisillon, je suis une récente parapentiste amoureuse de la montagne… j’ai appris il y’a 4 ans et depuis…NADA…la je m’y suis remise gentiment en rêvant de voler solo sans les gentilles écoles…la vient mon envie d’acheter une voile… A bien sur :)

    Alors je pense déjà que le budget fera que j’irais vers de l’occasion :)
    Sinon le but du rêve est aussi que je puisse porter mon petit sac du bas de la montagne jusqu’en haut au déco… même si je ne suis pas encore dans les vols randos c’est un peu le but…

    alors on ma conseillé Sky fides 3 ( la 4 étant nouvelle dure de la trouver en occas)…aucune idée des prix
    Il ya Niviuk Koyot 2 que je peux trouver je crois vers les 1600€ dans un école pas loin de chez moi

    et pour la sellette … j’imagine que pour une question de poids réversible serait le mieux.. ou pas??

    Voila je sais pas si je suis claire ou pas… a vrai dire en matière de parapente prix,quoi prendre,pourquoi,comment,ou?? , je suis assez 0…. donc si idées,pensées ,prix ,marques de voiles te viennent a l’esprit je suis preneuse. Ca me sauverait déjà de qq heures planter devant mon ordi à ne rien comprendre :)

    Et puis en passant MERCI pour ce blog et Bravo :)

    Bon vol à tous profitez bien de ses montagnes magiques ;)

    • Bonjour Eugénie,
      voilà un bien beau but, le vol rando est accessible et gratifiant !

      Conseil du moniteur (depuis 2005) :
      -Forme-toi jusqu’à l’autonomie sur site connu en conditions calmes avec du matériel école (stage perf)
      -Fais 100 vols en autonomie
      -Fais du gonflage, des jeux au sol, de la dune du Pyla.
      -Entoure-toi bien, mais n’essaie surtout pas de suivre les mecs en vol, ils ont un mental que la gent féminine ne peut pas égaler. Vraiment. Cela te conduirait à des frayeurs.
      Je suis sexiste, mais avec tout le respect et la compréhension de la psychologie féminine. Ce sont des années d’enseignement qui me font un peu généraliser sur « votre » cas :-)
      Les filles qui volent depuis longtemps et qui n’ont pas arrêté (rares) ont une pratique très cool, j’espère que tu comprends où je veux en venir. Le mental féminin est souvent inférieur à la technique de pilotage par manque de confiance en soi. (ma copine vole depuis 7 ans, je ne l’incite pas à voler avec une aile perf, et a une pratique très poétique et contemplative). Il y a bien-sûr des exceptions qui volent « fort », mais cela représente 5%.

      Conseil matériel:
      -Vise une aile de catégorie A. La Koyot ou la Fides sont de très bonnes références. Regarde également les Alpha 4 ou 5 Advance, les Gradient Golden, ou autres grandes marques. C’est bien de mettre au moins 1000€ dans la voile si tu peux.
      -Le bon moment pour changer d’aile sera quand tu auras fait avec cette aile tout ce qui te fait peur.
      -Nous avons 2-3 occasions révisées sur Rid’Air boutique ICI, tu peux avoir une idée des prix.
      -Si tu cherches sur le bon coin, exige une révision sur les ailes de plus de 3 ans, et négocie le prix d’au moins 10%. Les prix sont plutôt corrects en moyenne.
      -Une Altirando 2 RS, ou une bonne sellette réversible serait effectivement un bon choix pour la légèreté. Essaie de trouver un secours de moins de 1,5kg si tu peux.

      Merci pour ton retour sur le blog, je n’ai malheureusement pas le temps de rédiger plus d’articles, mais c’est avec plaisir que je conseille les pilotes !

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

      • Eugenie says:

        Merci vraiment merci ça me fait sourire plaisir j’avais pas capté que tu avais répondu en tout cas vraiment merci :) japprecie les conseils et commentaires :) les beaux jours reviennent ça donne envie de se relancer
        Et oui tout a fait d’accord sur le mental féminin le mien est dans le plaisir a la cool
        Bon vols a toi et merci vraiment c top

  • JC38 says:

    Bonjour, merci pour ce site web que j’ai découvert il y a peu.
    Voici ma question: il s’agit de la décision de changement de catégorie d’aile.
    Je vole sous une mistral 4 depuis 2008 et j’en suis plutôt très content. Je suis au max de ptv a savoir 100/105 de max. J’aimerais changer de catégorie d’aile. j’ai essayé il y a un an une mentor que j’ai trouvé plus vive ,plus ludique que la mistral 4. Je me pose la question de passer après plus de 120 heures sous la mistral ( et une 20aine sous une atom ,ma première voile)Je vole principalement sur tous les site environnant grenoble et ailleurs en sortie club.
    Option 1:changer pour un EN C en occasion ( budget de 1000 euros avec necessité de revendre ma mistral)
    Option 2: chercher dans les EN B une occasion plus ludique et bien sur sur le meme budget.
    Option 3; ne rien faire du tout !
    précision que je fait une deuxieme SIV fin juin à annecy. Et je me doute bien que ma mistral 4 peut « crosser »
    ..mais quand meme j’ai l’impression de reflechir plus vite que la mistral aujourd’hui.
    j’espere avoir été clair en tout cas. En te remerciant d’avoir tous ces avis impartiaux et non orientés ( je parle de marketing bien sur)
    Jean Christophe.

    • JC38 says:

      petite précision encore! je fais pas mal de vol rando ( je dis pas ça pour le poids de la voile mais pour le coté site « non officiel » que je pratique aussi)

    • Salut Jean-Christophe,
      effectivement tu as raison, tu n’as pas besoin de changer d’aile pour t’amuser ! Les ailes de 2008 fonctionnaient très bien, même si nous en sommes à la Mistral 7 !
      Depuis, les joncs sont arrivés, accompagnés d’ailes légères (1kg de gagné) au bord d’attaque solide.
      Avec un budget de 1000€, tu ne serais pas encore à la génération d’ailes actuelles. Tu ne verrais pas une grande différence sans joncs au bord d’attaque. Il serait peut-être judicieux d’attendre une bonne année que les Epsilon 7 ou Mistral 7 soient meilleur marché. 1000€ correspondent à une aile qui n’aurait pas grand avantage par rapport à ta mistral.

      Pour ce qui est de la catégorie, dur dilemme ! Si tu passes en C tu trouveras de meilleures occasions car cette catégorie se décote plus vite. On voit déjà des excellentes Sigma 8 aux alentours de 1000€ (en négociant un peu). En revanche il faudra voler un peu plus pour en profiter. En effet, passer sous une catégorie supérieure implique plus d’hésitation à décoller en conditions fortes.
      Si tu voles fréquemment (50h/an environ) et que tu as déjà réalisé tout ce qui te faisait peur avec la catégorie inférieure, fonce sur une C. On gagne en précision et légèrement en perf.

      Pour finir, rien d’orienté dans tout ça (même si j’ai mes petites marques chouchoutes) : la matériel de génération plus récente est forcément le meilleur :-)

      Sportivement,

      Cyrille

      • JCA38 says:

        Merci Cyrille pour tes conseils.
        Il se trouve que je viens de trouver une okaz EN c, une astral 6 (26) à 600 euros…je suis meme assez étonné du prix.En tout cas je compte bien essayer calmement au sol et en « plouf » cette voile dont la revision va etre faite ( le verdict qui je l’espere parlera de ce que le(s) précedenbt(s) proprietaire(s) en ont fait)
        pour un info j’ai 4 jours de dune fin mai avec mon club et un SIv prévu fin juin.
        Conscient du risque de difficulté de l’en C qui me clouerait au sol si les conditions son fortes.. j’espere que mes 200 vols env me serviront en experience.
        Bien sur.;je te demande ton avis… eventuellement sur cette voile si tu la connais.
        Encore merci à toi.
        Jean Christophe

        • JC,
          le prix dépend de l’usure de l’aile, il est possible qu’elle ait quelques heures. Attends de voir le rapport.
          Je ne connais pas cette aile mais elle est jolie ! Si tu passes beaucoup de temps à gonfler et et que tu y vas progressivement pourquoi pas te lancer.

          Sportivement,

          Cyrille

      • JC38 says:

        Merci Cyrille pour ces precieux conseils.
        J’ai précisément en vue une Astral 6 à 500 euros (plus 100 révisée) Je compte bien l’essayer en gonflage voir en « plouf ». Oui je sais c’est une EN C … prudence donc. Un Siv fin juin serait du coup l’occasion (si essai concluant) d’evoluer sous l’astral? maintenant j’attends le verdict de la révision de cette voile car je ne sais ce qu’en ont fait les précédents proprietaires( meme si ils se montrent de bonne foie)
        C’est tentant mais je n’arrive pas à savoir quelle technologie à hérité l’astral en 2010 année de sa parution il me semble(jonc etc…)
        Merci pour tes conseils
        jean Christophe

        • Carl38 says:

          Salut JC,

          Si je peux me permettre de te donner quelques infos concernant la série des Astrals, je suis un vieux deltiste (58 ans) qui habite près d’un site de vol et vole aussi en parapente.
          J’ai une Astral 6 26 et une astral 7 26, j’ai beaucoup volé avec les 2 et je peux te dire simplement que je garde la A6 pour les vols rando mais que je me sépare de la A7…
          La

          • Carl38 says:

            La A6 a beaucoup de qualités, selon moi, gonflage facile, perfos sympathiques et bonne sécurité passive malgré un allongement déjà significatif. Elle a encore 4 lignes et des joncs en bord d’attaque, je te conseille un sac de pliage.
            Sportivement et bons vols.

  • Charles says:

    Bonjour ,
    Je suis un jeune pilote débrouillard qui a 30 vols et qui veut acheter sa premier aile . Je vais peut être acheter une zunzun 21 des avis ?

    • Bonjour Charles,
      à ta place j’attendrais un poil avant de réduire la surface, à moins que tu ne pèses 60 kg.
      Plus l’aile est petite, plus les plans de vol sont rapides, et plus il faut improviser vite. Pour improviser vite… il faut de l’expérience !
      Je recommande à mes élèves le niveau brevet de pilote avant d’attaquer la mini-voile, mais la Zunzun 21 n’est pas trop extrême. On va dire que ça passe si tu ne fais pas 90 kg ;-)

      Cyrille

  • Franck says:

    Bonjour,

    Je viens de finir mon stage init et je désire enchainer avec un stage perf et m équiper .
    Je désire prendre une alpha mais j ai un soucis sur le ptv.
    En effet je pese 75 kilos et cela correspond a la 26 (70-95) mais également à la 28 (85- 110).
    Je ne sais donc pas laquelle choisir.

    Merci

    • Bonjour Franck,
      tu es effectivement à cheval entre les 2.
      Tu as donc le choix entre une aile très chargée ou peu chargée, chaque choix ayant ses avantages et ses inconvénients. As-tu lu l’article sur le choix de l’aile ICI ?
      Sportivement,

      Cyrille

  • cojean says:

    bonjour , actuellement je vole en fides 2 evo 80/100 depuis 2012 et la voile est de 2007 suite aux différent essais de voiles , (car mon expérience s améliore ) j ai débuté certains cross de + de 50 klm et les transition devenait compliqué j ai donc essayé la chili 3 « qui n est pas pour moi « trop tôt . la gin atlas .la tequila 4 ,la golden 4 qui me semble extra .me reste la hook et l epsilon pour faire le tour ,

  • Delorme says:

    Bonjour ! Décidément le choix est vraiment un problème pour grand nombre de gens ! :-) Merci par avance de votre avis sur mon questionnement.
    Pour ma part, volant depuis 7 ans entre 50 et 90 heures par an, mais quasi exclusivement en bord de mer en bretagne (je vous invite par ailleurs a tester les sites des cotes d’armor dont certains permettent même de crosser (86 kms au départ du MILEPAT à Paimpol, heu… mais pas moi hein! ) Jamais fait de SIV, ça viendra, mais peut être pas de suite…
    J’ai commencé sous une astair, la jazz de pro design, la chili1, puis la ucross d’air cross…. Et c’est là que j’ai connu ma première grosse frayeur au dessus d’Ugine, célèbre semble t’il pour les nombreux sketches que la zone face au charvin semble provoquer., Ma semaine annuelle de vol montagne ne me permet pas d’être à l’aise en thermique et turbulences..
    Clairement je n’ai pas le niveau de cette U cross, de plus, j’étais surtoilé.. Fin de l’épisode, voile revendue, je redescends en B, et revole sous ma vieille chili 1 depuis.. Mon PTV est d’à peu près 95 kgs. Je souhaite évidemment un compromis entre performance et sécurité passive comme nombre d’entre nous. Mais quoiqu’il en soit, je veux voler serein. Y compris en bord de mer, où j’aime assez jouer , 360, wagas etc..
    J’hésite entre les voiles suivantes :
    Pour commencer, la black light, la plus vive si j’ai bien compris pour une B, mais par rapport à la Ucross, est elle vraiment si chaude que ça ? Je n’arrive pas à trouver de réponse cohérente sur son comportement en turbulence, j’entends tout et son contraire, et il se trouve que j’en ai une qui me tend les bras mais difficile d’organiser un essai. Dois je la rayer de mes choix?
    La chili 3 que j’ai essayée à Annecy en juin. on en dit tant de bien, mon essai ne m’a permis que de la trouver…. « trés légère » (par rapport à ma chili 1 bien sûr et à la u cross… Mais trés sensible à la bulle, elle exploite bien..
    Ces deux voiles les plus hautes de la catégorie B, conviennent le mieux à mon PTV de 95kgs (80/100 pour les deux).
    Les deux autres qui m’attirent, sont la rush 3 (de vraies bonnes occasions sur le net depuis la sortie de la rush 4 ) mais ptv 85/105, soit plein milieu de fourchette pour moi, ou la tequila 4 qui avait ma préférence mais les fourchettes de PTV choisies par skywalk sont plutôt pas top , me situant sur un modèle « S » (70/95), tout en haut de fourchette, ou plutôt vers le bas pour la « m » (85/110)
    J’ai conscience d’avoir été un peu long, je m’en excuse. Merci de votre réponse.
    Très amicalement, Patrice.

    • Salut Patrice,

      le choix est effectivement un grand moment, mais nous réfléchissons toujours trop!
      Le vol montagne est plus exigeant que le pur vent laminaire des côtes. Tu pourrais très bien voler en aile perfo à la mer mais il te faut en effet rétrograder pour le thermique.
      Etre au milieu de fourchette est l’idéal pour la polyvalente, mais si ton type de vol principal est le soaring et le vent fort, mieux vaut charger l’aile.
      La Rush est excellente, je ne connais pas la Tequila mais si elle te plait c’est l’essentiel.
      Il existe de « fausses » B, comme la Gin Carrera, la Nova Mentor, ou la Blacklight. Pour voler ces ailes, il faut un niveau de pilotage qui correspond à une C. Pour un pilote thermique régulier c’est ok, mais le gain obtenu en performance ne justifie pas que tu te mettes « taquet » sous une aile de ce type.
      A priori je te verrais bien sous la tequila bien chargée, ce sera plus joueur en soaring et bien béton dans le thermique!

      sportivement,

      Cyrille Marck

  • mattéo says:

    Bonjour, j’ai 14 ans et sors de mon stage autonomie et afin de faire du gonflage, de la pente école et quand les conditions météo sont bonnes des petits vols je pensais m’acheter un parapente. Je me demandais si une alpha 3 était-elle vraiment dépassée et si il fallait absolument que j’économise pour l’alpha 4 ?
    Merci beaucoup ! Mattéo

    • Bonjour Mattéo,

      c’est comme les téléphones, chaque génération est mieux que la précédente. L’alpha 5 est encore plus légère et perf! Le dernier cri est toujours le mieux.
      Ceci dit, on se faisait vraiment plaisir sous les Alpha 3, pour faire tes premières armes ce sera parfait.
      Petite mise en garde, ce sont des ailes lourdes, mieux vaut être au taquet de la fourchette de poids.
      Cette aile te permettra d’accéder au thermique, au freestyle, et à l’autonomie totale. Il sera ensuite temps de réfléchir à une aile plus moderne. Attention à la vétusté de l’aile, le rapport de contrôle ne doit pas donner plus de 50% d’usure pour qu’elle te dure un peu. Pour info, ca vit au moins 600h ces bêtes-là ;-)

      Sportivement,

      Cyrille

  • mattéo says:

    Merci beaucoup cyrille ! Je viens de faire l’acquisition d’une sellette sup air air bag de 2009 pour 200 euros et là j’économise pour l’alpha 3 et je vais contacter mon école au cas ou il auraient des bons plans ! :)

  • Marine says:

    Bonjour,

    Après avoir lu tous tes conseils très intéressant, j’ai eu envie de t’en demander un à mon tour :)

    Je m’appelle Marine, je pèse 51kilos, et je viens de débuter dans le parapente (7 vols actuellement).
    Je suis à la recherche d’une voile, mais ayant un petit budget, je n’ai pas énormément de choix qui s’offre à moi.
    Je cherche une aile sécurisée.

    J’ai la possibilité entre:
    une Koyot 1 xs (de 2010, 350 vols), proposée par le responsable de mon école, venant de son amie, dont le ptv max est à 65 (j’arrive à 63-64 toute équipée) qui serait contrôlée du jour, en bon état, avec une sellette gin verso réversible (on vise la légèreté à cause du PTV de la voile.
    ou une apco karma xs (là je serais pile en milieu de fourchette), trouvée sur internet. C’est une voile dont on ne peut me préciser le nombre de vol, mais dont le rapport de contrôle date d’avril 2014 et estime la voile en ‘bon état général’, avec une sellette apco edge (la 1), en mousse

    Ce sont deux marques qui n’étaient pas dans mon club, qui sont en B, mais DVH1, donc je ne sais trop qu’en penser…

    En école, je testé que la boléro 4s, que j’ai apprécié, et la fameuse Koyot. (honnêtement, je n’ai pas vu de différence entre les deux, du fait de mon manque d’expérience je suppose)…

    Je voudrais faire des vols, mais aussi beaucoup de gonflages, maitriser la voile au sol (bord de mer?), je suis prudente en vol, et il m’a fallu un certain temps avec de me décider à continuer dans le parapente

    Merci d’avance pour tes réponses :)
    A bientot
    Marine

    • Salut Marine,

      merci pour ton retour sur le petit blog. J’ai malheureusement peu de temps pour de nouveaux articles mais je m’efforce de conseiller les pilotes qui y posent des questions!

      Pour la Koyot, 350 vols c’est déjà une voile bien usée (mi-vie), elle ne doit pas valoir cher, non? Si tu es en bord de mer c’est pas une mauvaise idée de voler avec une aile déjà usée. Le sable et les embruns ne sont pas copains avec le tissu flambant neuf !
      La Koyot était une excellente voile, la Koyot 2 est la génération d’après avec des joncs dans le bord d’attaque.
      N’approche pas les ailes B pour le moment, tu ralentirais dramatiquement ta progression ! Surtout avec du Apco…
      La bolero est également une référence, dans ces grandes marques on se trompe rarement !
      Ne t’inquiète pas pour la charge, avec les 21-22 m tu ne seras jamais assez chargée. Mieux vaut viser le taquet de fourchette et tu seras encore plus lente que les pilotes volant en 28 en bas de fourchette. C’est le problème des petits gabarits, peu d’ailes sont adaptées.
      Koyot, Bolero… 2 bonnes ailes ! Seul leur prix peut déterminer si ce sont de bonnes affaires, mais je n’ai pas cette info.
      Une aile en A de dernière génération qui a entre 1 et 2 ans vaut entre 1500 et 1800€. Une aile d’avant 2010 ne doit pas excéder les 900€.

      Profite du bord de mer pour manger des heures de gonflage, voire de soaring très bientôt!

      Sportivement,

      Cyrille

  • Fabrice says:

    Bonjour,
    Je reprends le parapente (apres une 100 aine d heure en paramoteur il y a 7-8 ans), stage perf1

    J envisage l achat d une makalu 3 ( 2012 75 h de vol test nickel ) de chez up ( plebiscitee dans le testival en B 1) avez vous un avis sur la marque up ( qui fete ses 40 ans) et sur l aile?

    Au niveau des secours d occasion qui ne servent que tres rarement y a t il un age au dela du quel l achat est deconseille?

    Beaucoup de questions existentielles qui me turlupinent :) merci de vos retours eclaires

    Bonne journee

    • Bonjour Fabrice,

      très bonne idée de se remettre au vol libre ! Un petit stage est idéal pour repartir sur de bonnes bases.
      Nous avons vu en atelier des parachutes de secours de plus de 20 ans en très bon état. Il faut par contre très bien les reconditionner.
      UP n’est pas parmi le top 10 des meilleurs marques mais ils font du bon matériel. Je ne connais pas cette aile. L’essentiel c’est que l’aile te plaise, si tu l’as essayée.
      Il faudra par contre voler beaucoup avec, c’est une aile EN B, adaptée à des pilotes volant plus de 30h par an.

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

    • edge says:

      salut cyrille
      je suis débutant. j’essaie de faire une synthèse de tout ce qu’il est ecrit sur les voiles/

      il me semble que la meilleure voile de début est la alpha5 de advance.
      ne sais pas. sinon laquelle qui l’équivaut?
      merci de ta rep d’avance!

      • Salut edge,

        LA meilleure voile, je ne peux pas être aussi catégorique ! Dans les grandes marques, elles sont toutes bien, pas de prise de tête sur le choix. La charge que tu mettras en-dessous jouera beaucoup sur ton ressenti.
        Nous venons d’essayer la nouvelle Sup’Air Eona en 25. C’est un cran au dessus en légèreté et en perf. De plus l’alpha 5 entre dans sa dernière année, l’alpha 6 arrivera sûrement en 2016.

        Sportivement,

        Cyrille MARCK

  • Fabrice says:

    Wouah merci pour la reponse ultra rapide, en fait j envisage de voler enormement et je me demande meme si dans le cadre d une reconversion pro ( je suis actuellement cadre dans une grande boite) il existe des fillieres de formation jusqu au bp en partant de la base ( comme pour l aviation par exemple)

  • Eric says:

    Bonjour Cyrille, comme beaucoup je m’interroge sur le choix de la prochaine aile. Je vole sous une swift 2 environ 30H par an depuis 4 ans essentiellement sous forme de virées en montagne. J’ai fais 3 SIV. Le cross en montagne et les vols rando ou bivouac sont mon graal. Sans penser que l’outil fait la fonction j’ai souvent été « verticalement distancé » par des compagnons de vols avec leurs C ou D lors de transitions…Je suis bien tenté par une mentor 4 ou sigma 9 pour le shark nose ou equivalent après avoir hésité avec la rush 4 qui semble etre trop « rigide » et plus dur à réouvrir en cas de pépin. La iota est aussi assez séduisante. Voila, le doute qui me guette a déjà été sucité par Cedric Nieddu dans parapente mag lequel estime aussi que trop de parapentistes volent surclassés et que 100H annuelles sont requises avant de passer à une voile supérieure au niveau B. Loin de moi le prestige d’une « lame » c’est le plaisir qui guide mon choix et l’envie de progresser loin, conscient qu’une B+ est peut être plus adaptée à mon niveau. Merci pour tes conseils avisés.

  • mattéo says:

    Salut cyrille

    J’avais je vous avais déjà demandé des conseils pour ma première voile et je me suis finalement tourné vers une b: la tequila de skywalk.
    Elle est en superbe état, je l’envois pour une révision chez ripair dans pas trop longtemps. Je ne vais pas l’utiliser en grands vols avant mon troisième stage cet été (ok ça reste une b mais bon je préfère ne prendre aucuns risques). En attendant je m’amuse bien en gonflage et en pente école, minimum une fois par semaine !

    Bref merci encore des conseils que vous avez pu me donner !

  • matteo says:

    bonjour Cyrille, un avis de connaisseur est toujours bien venu avant de changer d’aile. Je vole depuis 6 ans puls ou moins régulièrement. 30 heures par an les 2 dernières années, bébé oblige.
    Cette année retour sérieux à l’activité avec quelques compets de prévues.
    Je vole surtout au Portugal et dans le sud de l’espagne actuellement avec une mentor 2 qui ne m’a jamais pris à défaut.
    PTV 88-90kgs.
    Ailes en vue: sigma 9 25, Elan 24, Mentor 4 24.
    Merci pour ton avis.
    Matthieu

  • olivier says:

    bonjour,

    je souhaite me lancer dans le parapente (étant ancien vélivole je connais déjà l’aérologie) et après avoir parcouru plusieurs sites, je pencherais sur une nova prion 2.

    sinon, je recherche une voile dans le même style, pas trop dure à gonfler, saine etc…..
    que me conseillerais tu???
    ps: mon poids nu 65 kgs!

    olivier

    • Olivier,

      Pour ce qui est de la taille de l’aile, si tu es plutôt habitué au vent et qu’une aérologie généreuse est ce qui te fait envie dans l’activité, il est judicieux de bien charger son aile. Ca rend l’aile plus maniable et rapide dans le vent fort. Il faut compter environ 12-15 kg de matos en plus du poids habillé, il faut que tu trouves une aile de PTV 80-85 kg environ.

      Cyrille

  • olivier says:

    bonjour,

    je souhaite débuter en parapente,
    quelle voile choisir? une b ferait elle l’affaire afin que je puisse la garder un bout de temps? ou faut il impérativement débuter avec une a?

    merci,

    olivier.

    • Bonjour Olivier,
      pour débuter c’est vraiment plus confort une A. Une B ralentit vraiment la progression si elle est acquise trop tôt dans la vie de pilote. Mieux vaut utiliser une aile jusque dans ses derniers retranchements avant de changer! Il en est de même pour chaque passage à une catégorie supérieure, il faut vraiment être hyper à l’aise en toutes aérologies avant tout!
      De plus une aile EN A se revend vraiment très bien quand tu auras envie de changer.

      J’espère t’avoir éclairé!

      Sportivement,

      Cyrille

  • Aurélia B says:

    Bonjour !
    Moi aussi j’ai besoin d’un conseil :)
    Je vole depuis 6 ans (mais un peu en dilettante, c’est à dire pas beaucoup, mais de plus en plus) avec un Gradient Golden 3 en 26m2 (j’ai un PTV d’environ 90kg) dont je suis ravie. Je l’aime tellement que je veux l’économiser même si elle prend déjà un peu d’âge, et je voulais m’acheter une autre aile pour « faire de la dune », je n’ai pas un gros budget, et j’ai trouvé une Nova Artax en M (PTV : 85-105), et elle me plaît bien. Mais j’ai peur d’être un peu en bas de fourchette pour faire de la dune (au Pilat ou ailleurs) : mieux vaut être sous-toilé peut-être, pour avoir une aile plus « vive » ?
    Merci d’avance de ta réponse :)

    • Bonjour Aurélia,

      pour la dune c’est effectivement assez confortable d’avoir une aile plus vive. C’est plus sympa dans le vent fort ! Vise au moins le milieu de fourchette, voire au taquet, voire au-delà !
      Il y a pas mal de vieilles occasion du début des années 2000 qui peuvent valoir le coup.

      Sportivement,

      Cyrille

  • Hugues says:

    Bonjour Cyrille,

    Je suis très jeune parapentiste puisque je n’ai fait à l’heure actuelle que trois vols solo :-( mais il y a un début à tout…

    Je regarde progressivement pour investir dans du matériel et pouvoir commencer à faire un peu de gonflage voile de mon côté en attendant de pouvoir voler plus régulièrement en école. Aurais-tu des conseils à donner aux débutants comme moi ? Est-ce un peu tôt pour chercher à investir ? J’ai déjà remarqué deux ailes : Advance alpha 5 et Nova Prion 3 :-) .

    Merci pour tes conseils avisés.

    Hugues

    • Salut Hugues,
      c’est tout à fait le bon moment pour investir sur un pack complet, idéal pour faire du gonflage, voire des vols calmes en autonomie.
      Je suis assez subjectif sur le choix des marques, et dans ton choix Advance me semble le mieux… Mais ce n’est que mon avis !

      Sportivement,

      Cyrille

  • Julien CHORIN says:

    Salut Cyrille ,
    Je vol depuis 3 ans, 2 ans avec une GRADIENT Bright 4 taille 26 (35h/100 vols) puis une année sous une Golden 3 taille 26 (40h/60 vols). Principalement du vol de plaine, bord de mer et plusieurs sorties club à Annecy. J’arrive à un stade ou j’ai vraiment l’envie de partir en cross dans ma plaine Normande. Je ne me suis jamais fait de frayeurs. J’ai fais plusieurs petits cross d’une trentaine de kms. Je pense vraiment avoir le niveau pour passer sous une B »+ ». Je suis attiré par l’Advance Iota et c’est là que je m’interroge !!! La taille ??!!! J’ai un PTV entre 95 et 98 kg (tout dépend si nous sommes en période de fêtes ou pas !!!). Donc la 26 (75-100) ou la 28 (90-115) ??
    Merci d’avance pour tes conseils et retours d’expérience.

    • Hello Julien,
      choix difficile en effet. Si tu volais principalement sur des massifs je t’orienterais vers une 26, bien chargée et solide. Pour du vol de plaine tu as besoin de taux de chute, donc le milieux/bas de fourchette est plus indiqué.
      Attention, si tu changes bientôt de sellette, tiens compte du fait que tout est allégé. une lightness 2 avec secours ne pèse que 4kg, ce qui ferait baisser ton PTV. Dans ce cas une 26 est adaptée. Pour info je vole en 26 avec un PTV de 95kg.

      Sportivement,

      Cyrille

  • Anne-Claire Jude says:

    Bonjour,

    Pour le moment je vole sous Bright 5, depuis un an avec une cinquantaine de vols dont certains bien turbulents.
    J’hésite à passer en B sous Hook 3, qu’en pensez vous ? Est-ce trop tôt ?

    Merci d’avance et merci pour cet article bien éclairant !
    Anne-Claire

  • Salut Cyrille,

    C’est marrant, je suis à la recherche d’avis pour acheter une voile de dune (comme la demoiselle du commentaire précédent) et je tombe sur ton blog avec conseils. Je dis c’est marrant parce que j’ai appris à voler au CEM, dont un stage perf avec toi et Romain fin juin 2014 (j’en avais fait une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=O837t-gVkCk, que vous utilisez d’ailleurs comme exemple pour vos stages). Enfin, pour parler aile, j’ai acheté ma Niviuk Koyot 2 neuve chez vous en mars 2015 et depuis je m’éclate avec. Mais étant donné que j’habite en Belgique, que j’adore le soaring de côte que j’ai découvert sur la Cote d’Opale (Cap Blanc Nez,…) et qu’on a des dunes supers aux Pays-Bas à 1h-1h30 de Bruxelles, j’ai très envie d’essayer. Mais je n’ai pas osé mettre ma chère Koyot presque neuve au contact du sable. Beaucoup de gens déconseillent etc… et disent que c’est mieux d’avoir une aile que pour les dunes. Aujourd’hui, je suis tombé sur une annonce super : une Nova Artax M à très bon prix (300 euros). Elle correspond tout à fait à mon PTV.

    Selon le vendeur, « Elle a été achetée en 2010. Lorsque je l’ai acheté il y a un an et demi (pour 500 €), un contrôle m’indiquait qu’il lui restait 60% de sa durée de vie. J’en ai toujours pris soin, jamais pliée humide, stockage en boule pendant l’hiver…

    C’est une aile de classification DHV 1-2, ce qui, au vu de l’évolution du matériel, correspond aujourd’hui à une aile A haut de fourchette. Je la conseille à un jeune pilote qui sort de l’école et veut progresser, voire qui veut faire ses stages avec ; elle peut encore largement assurer de longues sessions de pente école, et voler de longues heures, à condition d’en prendre soin (comme toutes les ailes…)

    Depuis mon achat à son premier propriétaire, j’ai volé quarante-cinq heures avec, en cinquante quatre vols dont au moins dix ploufs, ce qui vous donne une idée des bonnes surprises que l’aile peut encore donner en performances! »

    Voilà ce qu’en dit le vendeur

    J’ai donc quelques questions pour toi :
    - que penses tu de l’annonce de cette Artax (sachant que j’ai une 50aine de vols au compteur et mon brevet de pilote, avec plusieurs heures en soaring dont avec du vent fort au Cap Blanc Nez) ? Je n’utiliserais cette voile que pour la dune.
    - la faire contrôler chez vous couterait combien ? Est-ce nécessaire tu penses ?
    - Sinon, la Koyot que j’ai acheté chez vous il y a 8 mois a 2 petits problèmes : une petite partie décousue dans un caisson au niveau du bord d’attaque (un moniteur m’a dit que c’était pas grave mais à réparer) et une petite partie abimée sur une gaine. Est-ce que c’est couvert par la garantie ? Sinon combien ça couterait ?

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire, c’est vrai que j’ai écrit beaucoup, et d’avance merci de ta réponse.

    On devrait bientôt se revoir quand je viendrai faire réparer chez vous, sans doute avant Noel :) .

    A toute,

    Simon

    • Salut Simon,

      l’annonce semble honnête, bien que pour la dune je recommande d’utiliser sa voile habituelle pour augmenter son niveau. Négocie le prix, l’aile est de 2003, c’est vieux et dépassé.
      Un contrôle coûte 90€, mais n’est pas forcément utile dans ton cas.
      Pour ta Koyot, il faut nous l’amener ou nous l’expédier pour inspecter ça. Une suspente dégainée doit être changée au plus vite par contre.

      A bientôt.

      Cyrille

  • yannick says:

    Bonjour Cyrille,installé dans le var depuis un an je découvre une aérologie différente de la plaine …je suis en artik 3 bon pilote mais constate mes limites dés que les conditions deviennent mauvaises car l’artik3 devient inconfortable et plus exigeante a faire descendre .Mon niveau de pilotage est en accord avec la voile car ‘vieux ‘pilote et actif mais justement je cherche plus de facilité et de confort pour autant de perf ou de rendement .j’ai pensé redescendre en b ou b+ sans rougir .cela me permettra de crosser ici dans le var et certainement de mieux voler encore.Cela n’enlève en rien les qualités de l’artik3 en conditions petites ou moyennes.
    je pensais à la iota, la Gin Atlas Xalp ou une Hook 3 . je vole à 93 en PTV. Je sais la sigma9 est trés bien aussi….
    d’avance merci
    yannick

  • Franck JEANNOT says:

    Salut Cyrille,
    Cela fait 10 ans que je vole avec ma Wave DHV1 de chez Airwave, je pèse 76kgs et vole une vingtaine d’heure par an mais dans pas mal de sites grasse aux vacances. Avec ma voile, je n’ai jamais encore connu de grosses fermetures ni de frontale. Alors dès que j’ai du gaz, je m’entraine à tirer sur mes avants Dt ou Gh pour fermer mon aile et voler droit. Jamais essayé la frontale: Peut être devrais-je faire un SIV encadré.
    Dès que l’aérologie est turbulente cela ne me plait pas trop donc j’évite de voler en milieu d’après midi.
    J’en viens à ma question: ma voile ayant un certain age, j’hésite de la remplacer par soit une ADVANCE Epsilon 7 ou une Alpha 6 …
    Que me conseillerais-tu ?
    Merci pour ta réponse.

    • Bonjour Franck,
      ouaah ! Ne tire pas sur tes avants hors milieu sécurisé, tu risque l’autorotation ! (voyou)
      Tu sembles être le candidat idéal pour un stage SIV, je te recommande chaudement l’école K2 – Christophe Waller. C’est le maître en la matière !
      En tant que vieux pilote, je te recommande plutôt une Epsilon, la 8 sort ce printemps ! Pas de proposition commerciale sur le blog, qui se veut de conseil et impartial, mais n’hésite pas à écrire sur la boutique Rid’Air.

      Sportivement,

      Cyrille

  • jacquignon gerard says:

    Bonjour,

    je vole depuis plusieurs années entre 40 et 60 heures/an…..je n’aime pas me faire trop bousculer en l’air, plutôt contemplatif j’aime néanmoins pouvoir me faire quelques petits cross…. 75 kg .aprés une golden3 et une epsilon 4 voila entre qu’elles voiles j’hésite:
    gradient nevada
    ozone rush 4
    skywalk tequila 4
    niviuk hook 3

    que me conseillez vous???

    merci

    • Bonjour Gérard,
      réponse tardive, je rentre juste de vacances :-)
      Je te conseille sans hésiter la Hook 3, l’aile la plus vendue de cette catégorie (en son temps). Elle est cool mais plane plutôt bien. C’est la référence jusqu’en 2015, avec l’Epsilon 7.
      Bons vols !

      Cyrille

  • jacquignon gerard says:

    petit rajout: la trekking senso….

  • Nitrite says:

    Bonjour

    Je vole depuis 6 ans , j’ai un niveau pilote confirmer et qb , je me pose une grosse question , je viens d’acheter une iota 26 (75-100) j’ai un ptv de ~ 90 kg .
    Je vole essentiellement dans le sud de la France , que pensez-vous de mon choix

    • Bonjour Nitrite,

      c’est un excellent choix. La charge est bonne. Même si tu as sûrement le niveau pour voler en Sigma 9, la Iota est super polyvalente et plus manoeuvrable que la Sigma. Elle est ludique, perfo, homogène… Au pire tu perds 0,2 points de finesse.
      Je vole depuis 20 ans, et pourtant j’ai pris beaucoup de fun en Iota 26 l’an dernier chargée à 90kg, notamment autour du Mont Blanc. De plus elle se revendra très bien !
      Un très bon choix donc, si tu mets ton ego de côté (oui, ce n’est « qu’une EN B »).

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

  • Sacha says:

    Bonjour,

    Je voulais demander conseil concernant l’achat d’une aile en B.

    En effet, je vole depuis 7,8 ans avec un Gin Sprint (simple) mais j’ai repris une pratique régulière récemment et passe le brevet de pilote. Je vais voler trois semaines en Mai avec stage SIV a la clef et souhaiterai donc trouver une aile plus performante notamment pour se mettre au cross.

    Mon ptv est de 85kg et je cherche une aile plutôt légère pour transport/rando.

    Auriez vous des conseils ou meme occasions sous la main (budget 2000 max)?

    Merci d’avance

    • Bonjour Sacha,
      effectivement voler plus permet d’être à l’aise sur des machines plus fines. Plus on vole, mieux on vole !
      Nous avons peut-être (certainement) ce qu’il te faut, peux-tu nous écrire sur la boutique STP ? Nous évitons les propositions commerciales sur le blog, qui est plutôt orienté conseil et progression.

      Sportivement,

      Cyrille MARCk

  • Marc says:

    Bonjour Cyrille
    Je vole depuis 3 ans desormais, 150 vols au compteur, surtout plaine et Soaring sur de nombreux sites en France et a l etranger.
    Je me suis inscris en SIV au printemps.
    Je vole en Epsilon 7 un peu sous chargee (PTV 82 pour 75-95)
    Je pensais passer sous Iota mais suis peut etre un peu jeunot pour une voile si pointue.
    Qu en penses tu ?

    • Salut Marc,

      la Iota n’est pas si chaude. Il faut juste en avoir l’usage. Si tu souhaites agrandir tes triangles, augmenter tes perfs, et que tu voles 30-50h/an pourquoi pas une Iota.
      Elle est plus précise à la commande que l’Epsilon, peut légèrement cravater au sol par exemple. C’est juste un peu plus allongé, mais pas de panique elle est vraiment cool.
      C’est ma petite préférée pour des vols à la cool, ou pour aller voler en terrain très engagé (type mont blanc) grâce à son super plané et sa sécurité passive excellente.

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

  • Philippe PELISSIER says:

    Bonjour Cyrille
    Je pratique le parapente depuis 3 ans mais faute de moyens, je ne m’étais pas encore équipé.
    Ma pratique s’ est donc limitée à 01 stage initiation, 01 stage progression et 02 stage perf soit une cinquantaine
    de vols mais jamais en autonomie totale.
    Ayant réussi à faire quelques économies, je viens donc d’ investir dans du matériel.
    Je viens de m’ offrir une skywalk chili 3. J’ étais très content au début mais certaines personnes commencent à
    me faire peur en me disant que cette voile est beaucoup trop pointue pour un parapentiste ne totalisant que
    50 vols. De plus, cette voile est déclarée EN B mais sur le manuel de vol, elle est déclarée EN C.
    Je suis en haut de fourchette PTV (je pèse 85 KG pour une M). J’ ai l’ intention de faire du gonflage et de la pente école avant de me lancer dans les vols solos mais je suis tout de même un peu anxieux quant aux réactions de cette machine d’ après les échos que j’ ai eu.
    Peux tu me rassurer tout en ne me cachant pas la vérité…..
    Merci

  • bibi says:

    Salut Cyrille,

    Quel bonheur de lire tes réponses précises!
    Voici mes questions:
    est-t-il possible de trouver une mini (ou un petit para) pour que ma copine (46kg) fasse ses premiers vols que je pourrai lui piquer pour du soaring et du vol rando, sachant que je pèse le double!
    Sachant que la probabilité qu’elle abandonne est importante, le deuxième critère est important!
    Avec mes 95 kg, j’aimerais trouver la voile qui vole correctement tout en offrant des bonnes sensations (en speedriding j’ai pris gout à quand ca tourne fort). J’ai essayé la bip bip 18 et la spiru M (16m) en soaring, c’etait extra mais j’ai peur qu’elles plombent un peu en dehors du dynamique pour mon poids. Penses-tu que un truc genre spiru 20m2 avec son ptv vers 56kg puisse convenir à son programme et au mien? ou 18? ou un para taille xs? J’ai trouvé les commandes un peu dures sur la spiru 16, est ce en rapport avec la charge alaire ou typique du modèle? je me demande si la bipbip serait pas déconseillée aux débutants et pas terrible dès qu’il s’agit de planer un peu…
    Merci!

    • Salut Bibi,

      si a chérie prend une aile à sa taille (21-22m) de type aile école (Koyot, alpha…) tu vas pouvoir t’éclater avec ! Ca volera à 45-50 km/h, bonne finesse et bonne stabilité, et plus précis et puissant qu’une spiruline.
      Descendre sous une 16 ou 18 serait un poil chargé à mon avis, à moins que tu ne soies un pilote d’acro ou un jedi et comme tu le dis ça plombe en virage !
      Après si tu es à l’aise sous des mini voiles pourquoi pas, surtout que la spiruline est trèèès amortie.

      Et puis qui sait, elle va peut-être bien accrocher à l’activité, il suffit qu’elle ait un peu confiance en elle et que tu n’attendes pas d’elle un engagement de mec ;-)

      Sportivement,

      Cyrille mARCK

      • bibi says:

        MErci Cyrille!
        effectivement, j’ai volé hier en soaring sous une itv dolpo2 XS (19m2), qui est une voile ecole de paramoteur et avec une bipbip2 de 18m2, les sensations étaient assez proches mais le parapente volait quand même carrément mieux (et en bipbip ca repose à l’attero comme une fleur, alors que le para voulait continuer à voler, surement le taux de chute bcp plus important). Va falloir confirmer ca en montagne, mais puis-je attendre autre chose qu’un plouf de la part d’une aile tellement sous toilée?
        par ailleurs, les mini sont annoncées en ptv max aux alentours de 110kg (c’est presque moi), mais le para xs à beaucoup moins. est ce problématique de se situer très au delà du ptv max étendu? j’ai fait une grosse fermeture asy avec la 19m2 dans du vent laminaire (à 7-8m de haut :$) , c’est revenu direct, mais je pensais pas voir ca avec une charge pareille! Merci Cyrille!

        • Hello Bibi,

          alors les homologations sont faites pour cadrer la vente de matériel. Le minimum pour commercialiser une aile est qu’elle soit testée en charge dans une certaine fourchette de poids.
          Du coup voler au dessus de la fourchette n’est pas illégal et tu serais toujours assuré. Le matériel n’est juste pas testé dans cette config mais est tout à fait viable. Pour info une aile tient 1,5 tonne voir 2 tonnes.
          Exemple : La Zion de Niviuk, testée en charge en 15, 17, 19m n’est autre qu’une Koyot 1 modèle réduit.

          Enfin, une petite aile, même très chargée, permet de voler en conditions thermiques généreuses et en soaring même raisonnable.

          Sportivement,

          Cyrille

  • bibi says:

    Super! je pensais qu’il y aurait une différence dans le suspentage! bon, ben merci beaucoup et action!

  • Eric says:

    Salut Cyrille.
    Je vole depuis un an et demi J’ai 170 vols et je suis sous une masala2 , je voudrais passer sous une catégorie B . La hook 4 me plaît bien mais est hors budget donc je regarde pour une hook 3 d’occasion. y’a-t-il une grosse différence entre Ces 2 voiles. La hook 3 paraît moins facile. Si je n’ai pas possibilité est il cohérent de l’acheter quand même?

    • Salut Eric,

      la hook 3 est exactement du meme niveau que la 4. Une vraie B sympa pour attaquer le cross et pour planer un peu mieux.

      La Hook 3 est l’une des ailes que nous avons le plus vendues ! Une valeur sure.

      Sportivement,

      Cyrille

  • bibi says:

    Salut Cyrille,
    est ce que tu connais la ginseng de Littlecloud? est ce que cette mini aile est dèjà dépassée?
    merci!

  • gerard J says:

    Bonjour cyrille….

    Finalement je n’ai toujours pas finalisé ….et maintenant j’aimerais connaitre ton ressenti entre ces 3 voiles :
    la ROOK 2 de 777 , la MENTOR 4 et la EPSILON 7 en sachant que je recherche le pilotage le plus « soft »

    merci pour ton avis

    Gerard

  • Pedro says:

    Salut
    Je vole depuis 5 ans mais pas régulièrement, environ 20 à 30 heures par ans. J’ai volé au début avec une element 2 et depuis 4 ans avec une geo 3 parce que je fais pas mal de vols rando. Je n’ai pas effectué de SIV mais je pense la passer prochainement. Je souhaiterais changer de voile car je manque de rapidité lors des transitions lors de cross. J’aurais voulu avoir un conseil sur le type de voile avec laquel je pourrais voler dans des conditions parfois fortes . J’avoue que la swift 4 SM d’ozone me plait bien. ( je pèse 78 KG). Penses-tu que c’est une bonne idée? Ou a tu d’autres idée de voiles sympa?

    Merci

    • Salut Pedro,

      la Swift (=Rush light) est une excellente voile de cross, que je recommande sans souci ! Elle est cool et te permettra de transiter mieux tout en ayant un matos allégé. Celui-ci vieillira bien-sûr plus vite, il faudra être soigneux.

      Sportivement,

      Cyrille

      • Pedro says:

        Salut Cyrille

        J’ai trouvé une aile d’occasion swift 4 taille SM (75:95kg) avec 66 H de vols prix de vente 2000€ arg…… c’est pas donné…..
        J’aurai souhaité avoir ton avis ?
        A partir de combien d’heure de vols une voile devient usée?

        Merci

  • andré says:

    bonjour cyrille,

    après des début en parapente il y a 20 ans passés, une période d’infidélité avec du vol moteur (SEP) je reviens à mes premiers amours en reprenant une formation en allemagne (j’habite juste à la frontière) qui doit déboucher sur une licence A et pourquoi pas B dans la foulée. J’ai 59 ans je suis sportif et se pose à moi maintenant la question du choix du matériel.
    Je compte voler régulièrement et me rendre sur les sites de décollage à pied tant que ce sera possible….
    j’ai bien entendu lu et relu pas mal de publications et à vrai dire je me suis perdu dans tout cela.
    J’avais plus ou moins opté pour le matériel suivant : SWING arcus 7 et sellette Swing connect reverse EVO et en discutant avec mes formateurs ils me déconseillent ce choix (arcus 7 difficile au gonflage) et airbag de la sellette swing plus long à se gonfler que celui de la sellette Gin verso 2
    il préconisent une voile GIN boléro 5 ou U turn emotion III; pour finir et pour être complet j’ajoute que je ne souhaite pas changer de voile d’ici 1 ou 2 ans parce que je vais m’ennuyer sous celle que je vais acheter maintenant !!!!
    pourrais tu m’aider
    qu’en penses tu ?

    merci par avance pour ton éclairage avisé

  • Guillaume says:

    Bonjour, tout d’abord je tiens à dire que ce forum et très intéressant et les conseils constructifs merci.
    A mon tour d’exposé mon cas, voici un peu plus d’un an que je vole, j’adore cela et je pratique des que je peu, j’ai environ 100 vols, je commence à faire des petits cross, des temps de vols de 1 à 2 h et des 15 -20 km.. Je vole sous une Spirit 3, j’essaie de suivre les copains mais c’est pas facile tous les jours alors je pensais à peut être changer d’aile pour progresser, je pensais à une Iota , mais n’est ce pas trop tôt ? J’ai peur de griller les étapes malgré ma bonne progression .

    • Salut Guillaume,

      c’est un bon choix, la Iota est super saine et fun au pilotage. C’est ma chouchoute dans la catégorie, en plus elle permet d’accéder à la voltige !
      Tu vas halluciner quand tu découvriras son gonflage facile et fluide, ainsi que sa finesse !
      Ton niveau et ta pratique sont adaptés à cette aile, vraiment aucun souci.

      Il doit en plus commencer à y avoir de belles occases !

      merci pour les encouragement à propos du blog, c’est avec plaisir !

      Sportivement,

      Cyrille

  • yannick says:

    Bonjour a tous j’ai acheté une aile MATRIX 2 qui peut me donner des renseignements sur cette aile Merci d’avance

    • Hello Yannick,

      c’est une aile de début, jusque là tout va bien, mais elle est de 2000 et… c’est une Firebird. Pour apprendre les bases du gonflage avec une vieille sellette ce sera suffisant, mais pour voler je te conseille de passer ton chemin !

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

  • Pascal says:

    Bonjour Cyrille,

    j’ai 52 ans assez tonique et pèse 76,5 kg nu, ma question va vous sembler précoce mais je voudrais mettre toutes les chances de mon cotés.
    J’envisage de passer mon stage d’initiation au printemps de l’année prochaine et j’ai envie de m’équiper en matériel afin de me familiariser avec celui-ci. En partant de la formule des +15 kg mon PTV passe à 91,5 kg; j’ai deux marques d’ailes en vue: la sup’air eona EN A 26 M 80-105 qui met en bas de fourchette et la leaf S EN B 75-95 en haut, l’alpha 6 EN A 26 qui me situe en haut fourchette en 26 et en bas en 28. Je n’ose même pas vous parler de l’epsilon 8 EN B 25 et 27 qui au niveau des fourchettes me ramène aux deux ailes prétendantes.
    J’ai pour objectif les prochaines années de voler une 50 h/an en dune et montagne confondue, et pour être un adepte du vol de pente en planeur rc faire du thermique.
    J’espère avoir été plus précis que brouillon quoique !!!!.

    Merci d’avance Cyrille pour votre réponse qui me permettras d’ apprécier se nouveau loisir.

    Pascal

    • Bonjour Pascal,

      oublie déjà les EN B, pas adaptées pour débuter. Tu auras un meilleure progression avec une A.
      Je t’incite par contre à te placer en haut de fourchette si tu as l’habitude de voler, tu auras une meilleure précision de pilotage.

      Te familiariser est une bonne idée, il faudra juste bien t’entourer pour le pas faire de bêtises ;-)

      Sportivement,

      Cyrille

      • Pascal says:

        Bonsoir Cyrille,

        merci pour ta réponse on va rester raisonnable. Quand je dis que je suis un adepte du vol de pente en planeur rc , je veut dire en radio commande (aeromodelisme).Pour le moment je ferais que du gonflage.Donc pour l’aile je prendrais bien l’alpha 6 EN A 26 si tu vois d’autres ailes n’hésite pas je te fais confiance.

        Cordialement,

        Pascal

  • Patrick says:

    Bonjour Cyrille,
    J’ai 49 ans, 68 Kg nu, et je vole sous une epsilon 7 26 (environ 100h avec depuis 2014).
    J’en suis ravi, mais j’ai envie d’en changer pour plus de vitesse/finesse en prenant une EN B+, mais j’ai peur de me tromper car j’entends des avis très contradictoires sur les ENB+. J’ai peu de temps à consacrer pour essayer une aile (encore moins 2 ou 3), donc pour moi, l’essai, c’est surtout la vérification que l’aile choisie me va bien juste avant l’achat.
    Je suis parisien, je ne peux voler qu’une douzaine de jours par an (je peux pas plus hélas…), 48 heures de vol cette année. Je vais voler uniquement à la montagne et si belle meteo pour faire du cross. En général entre 50 et 90 km par vol (faut bien choisir son jour…), parfois un peu plus.
    Ce que j’adore dans l’epsilon, c’est sa tenue excellente en conditions turbulentes. J’aime les ailes qui filtres les secousses de l’air, pour être serein le plus possible quand ca tape et ne pas avoir peur de son aile (J’ai eu ça il y a longtemps, c’est infernal)… Idéalement j’aimerai une epsilon 7 qui peut aller plus vite, et qui plane mieux en transition.
    Je souhaite être en milieu de fourchette de poids pour profiter du vol lent, sans être trop lent face au vent.
    J’avais des vues sur la iota, mais je viens de faire mon premier stage SIV, et on me dit que c’est pas aussi bien que sur le papier car aile difficile à controler en SIV (moins facile qu’une sigma 9 parait-il). Pareil pour la Rush 4 en pire. Est-ce que ces critères SIV sont à prendre en compte dans mon cas ? D’autres me parlent de la BGD Base comme un super choix (ils en vendent). D’autres de la Supair Leaf…
    Bref, Je ne sais plus quoi penser pour une aile un peu plus perf que l’Epsilon qui filtre au mieux la turbulence.
    Merci d’avance.
    Patrick

    • Salut Patrick,

      tu as le volume horaire pour être bien sous une B+ à vue de nez. Tu ne seras pas choqué par la difficulté technique, tu ne renonceras pas à des vols parce que l’aile est trop chaude, et tu pourras attaquer le cross !
      Entre autres bonnes ailes : Iota, Ikuma, Base, etc. Bientôt la Rush 5.

      Je donne des avis sur le blog, mais pour toute demande commerciale mieux vaut écrire sur rid’air :-)

      Sportivement,

      Cyrille

  • Philippe G says:

    Bonjour Cyril.
    Tout d’abord bravo pour ton article et ce blog qui permet d’obtenir des conseils quand on habite en plaine et qu’il est difficile d’essayer une aile par faute de revendeurs de proximité.
    J’ai 64 ans et vole depuis 20 ans environ une vingtaine d’hres par ans sur des petits sites (50m) ou pour pouvoir tenir il faut du vent. J’ai déjà fait quelques petits cross de plaine autour de 15 km ( départ treuil et du petit site)
    Sinon pas mal de soaring en bord de mer et quand même un peu de montagne ( 15%) sur Annecy principalement mais en local.
    J’ai eu : merak 96; spirit ; mistral2 ; epsilon 5 puis 6 ; et maintenant atlas qui a 3 saisons.
    J’envisage de changer pour une aile plus légère et qui serait moins puissante au déco mais en conservant l’exellent rapport performance / sérénité de l’Atlas.
    J’ai un temps envisagé la iota mais on m’a dit qu’a la limite la sigma 9 est plus saine.
    Depuis l’Epsilon 8 est sortie, et me tente pour sa legerete .
    je voudrait savoir qu’est ce que j’aurait à y gagner / l’Atlas ou mieux vaut (quitte a changer) monter d’un cran.
    Rappel: 20 heures vol /an, 55% bord de mer, 30% petits sites , 15% montagne.

    Merci d’avance pour ton aide

    Philippe G

    • Salut Philippe,

      si tu ne m’avais pas parlé de l’Epsilon 8, je te l’aurais recommandée ! C’est tout pile ce qu’il te faut, facile mais tout de même précis.

      N’hésite pas à contacter la boutique Rid’Air pour plus d’infos sur les ailes de démo et les tarifs.

      Sportivement,

      Cyrille

  • Caro says:

    Bonjour,

    J’ai une quarantaine de vols à mon actif et je cherche à m’équiper. J’habite en région parisienne donc je pratique de façon occasionnelle.
    Pour le moment, je m’oriente sur une koyot 3. Je suis un peu perdue sur la taille : je pèse entre 53 et 57 kg, et du coup, j’hésite entre la 22 et la 24.

    Quel est votre avis?

    Merci beaucoup,
    Caro

    • Bonjour Caro,

      c’est délicat comme choix. Si tu me dis 53 kg c’est la 22 et 57 kg c’est la 24 :-)
      t’es-tu pesée avec un sac de parapente sur le dos toute habillée, avec la bouteille d’eau etc ? Cela dépend du poids de l’équipement également, il y a des packs à 9kgs avec une sellette réversible et des packs à 15kg avec du matériel d’école basique. Cela joue.

      Je suggère plutôt la 24 en tout cas. Meilleur taux de chute, et prise en charge plus rapide au décollage.

      Sportivement,

      Cyrille

  • Caro says:

    Bonjour Cyrille,

    Merci pour ta réponse très rapide.

    Je ne me suis pas pesée toute équipée, je n’ai pour le moment aucun équipement. J’imagine que je vais commencer avec du matériel sortie d’école, auquel cas je vais plutôt m’orienter vers une 24.

    Encore merci pour ces précieux conseils,
    Caro

  • Pascal Doussot says:

    Salut,

    J’ai volé 3 ans sous Epsilon 3 et 7 ans sous Epsilon 5 (qu’environ 60 h par an), je commençais à m’ennuyer grave sous mon Advance, pas moyen de vraiment crosser par vent soutenu.
    Donc depuis 2 ans je vole sous Astral 7, au changement d’aile j’ai eu l’impression eu redécouvrir le parapente, précision de virage, vitesse et mordant en thermique. Je me suis jamais fait vraiment peur dessous, mais en condition thermique musclée, ou dans les cisaillements, j’ai trouvé cette aile un poil trop exigeante à tenir.
    Etant conscient que je vole pas tous les jours (que 60 h par an), j’ai pris la décision de réduire l’allongement, et je viens d’acquérir une Sigma 8, passant d’un allongement de 6.4 ( à plat) à 5.9, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de l’essayer.

    Mes questions :
    Vais je retrouver « une poutre » (solide) comme une Epsilon ? Quelle qualités je vais perdre ? quelles avantages je vais gagner ?
    Le seul pré-jugé que j’ai sur la question c’est que par rapport à l’allongement, j’aurai une aile moins pointue à tenir par gros temps. Et j’avoue avoir peur de perdre beaucoup de maniabilité.

    Merci par avance pour votre réponse.

    * 90 % de mes vols à St André les Alpes

    Bien sportivement, Pascal

    • Bonjour Pascal,
      tu vas avoir un bon compromis pour le cross avec la Sigma 8. C’est une aile assez solide, plutôt rapide accélérée à fond. C’était un best seller, tu vas l’apprécier.
      En réduisant l’allongement tu vas perdre en finesse max, mais gagner en sérénité. La Sigma 8 est plutôt ludique pour une aile de crosse, je la trouvais très manoeuvrable en son temps.
      Ne t’inquiète pas pour la maniabilité et la manoeuvrabilité. Le raisonnement est inverse, plus on monte en allongement, moins c’est maniable et « grosse barge ». D’ailleurs les ailes de voltige ne sont pas allongées.

      Le seul point important pour toi à Saint andré serait d’être chargé à fond à mon avis.

      Sportivement,

      Cyrille

      • Pascal Doussot says:

        Bonjour, merci, me voila rassuré sur la solidité et maniabilité. Alors mon problème va être la charge alaire (pour le gros thermique), je fais 97 kg en PTV / 27 m² = 3.6 CA, et je dépasse la fourchette de la taille en dessous.
        J’ai eu peur de prendre trop petit, et ne savait pas que je pouvais même dépasser un peu le max… C’était une si belle occase !
        Averti, je prendrai un lest liquide pour encaisser les tartes.
        Bons vents !
        Pascal

  • Philippe L. says:

    Bonjour Cyrille,

    A bientôt 57 ans, je me suis inscrit au stage thermique au CEM en juillet prochain et je souhaite obtenir ton avis quant à l’utilisation de l’Epsilon 5 de 2007 avec laquelle je vole toujours, mais très, trop peu à mon goût (moins de 10 vols (plouf) cette année…).
    J’ai fait, aussi avec le CEM en 2014 et 2015, deux stages perf dans les Alpes sur les sites bien connus de Samoëns et environs et je suis surtout pilote paramoteur depuis 2011 avec un total de 150 heures pour 200 vols environ, toujours en conditions calmes en plaine.
    Mon expérience passée de pilote de planeur et d’avion m’ont appris à rester humble face à l’aérologie mais je souhaite maintenant progresser en parapente et pouvoir exploiter sans appréhensions des conditions thermiques modérées, expérience qui pourra évidemment m’être très utile pour les vols en paramoteur.
    La voile Epsilon 5 28 (PTV 78-106, je fais 77 tout nu donc ~ 95 au total avec mon vieux matos, milieu de fourchette ce qui me va plutôt bien…) que j’ai et avec laquelle j’ai fait tous mes vols en libre arrive à ses 10 ans d’âge. Elle a été utilisée un peu en paramoteur avant que je l’achète en 2012 (une petite centaine d’heures de vol tranquille) + avec moi une cinquantaine de plouf en libre (ou petits vols thermique) depuis. Si effectivement elle est aujourd’hui « dépassée », elle me parait être encore en plutôt bon état mais j’envisage quand même de la passer au contrôle complet avant le stage.
    Si je n’ai pas de doute sur le niveau de cette voile pour son utilisation en thermiques, je me demande quand même, vu son âge, s’il est vraiment utile encore de la faire réviser (200 € le contrôle complet). Ou serait-il envisageable pour moi d’utiliser pour le stage thermique ma toute nouvelle voile ITV BILLY M (qui est une voile de paramoteur)… Sachant que je n’envisage pas l’achat d’une autre voile de libre.

    • Salut Philippe,

      je pense qu’il n’y aurait pas de souci à faire un peu de thermique avec ton epsilon 5. Tu peux faire un contrôle simple à 90€, ça suffira.
      Impossible de faire un stage en Billy, elle n’est pas homologuée EN, nous sommes labellisés FFVL.

      Si tu as d’autres questions n’hésite pas.

      Sportivement,

      Cyrille

  • Hugo.L says:

    Salut
    J’ai une soixantaine de vols, je vol depuis 5 ans mais qu’une seule fois par an en stage école avec du matériel différent à chaque stage.
    Mon dernier stage était un stage init cross.
    J’aimerais voler plus régulièrement et donc avoir mon propre matériel
    Pourquoi pas faire un stage siv pour être plus serein en conditions turbulentes et apprendre à bien connaître ma voile
    Quelle voile me conseilles tu sachant que je n’ai volé qu’avec des EN A et deux trois fois avec une tequila 4
    J’ai déjà regardé et j’ai trouvé que l’atlas de chez gin ou la téquila pouvaient me correspondre, qu’en penses-tu ?

    • Salut Hugo,

      tu peux voler avec une B à mon avis, type Advance Epsilon, Niviuk Hook, Skywalk Tequila, Gin, etc. Ce sont de grandes marques.
      C’est une bonne idée de voler plus régulièrement. Tu progresseras beaucoup plus vite, et la suite de la progression (cross) nécessite de voler vraiment beaucoup.

      Un siv c’est bien quand on commence à voler en thermique, tu y es.

      Si tu as d’autres questions n’hésite pas ! Pour de bonnes voiles, nous pouvons te conseiller par email via rid’air ;-)

      Sportivement,

      Cyrille

  • Hugo.L says:

    Merci beaucoup pour ta réponse
    Il faut maintenant que je trouve une bonne occasion ( moyens d’étudiant

  • christophe dupont says:

    Bonjour
    Paramotoriste depuis 1.5 ans, je cumule environ 30h de vol
    J’ai une maison en aquitaine ou certains piote font du vol de dune.
    J’ai une mojo5 neuve PTV 90kg je pese 82 kg.
    mes questions:
    1) est ce que cette voile conviendrait bien à ce programmme de vol ?
    2) si pas une autre voile pourrait elle convenir ?
    3) une selette type assise air bag pourrait elle convenir ?
    4) ma voile de paramteur est une revo2 de paramania avec un ptv maxi de 200 kg est ce qu’elle convient ?
    Merci de votre retour

  • Hugo B says:

    Bonjour, j’ai actuellement 120 vols pour environ 40h en conditions et sur sites diverses et variés, fait pour la plupart avec une Bolero 5 de chez GIN, je commence à faire des vols de plus en plus long dans des conditions thermiques / thermodynamique et cette Bolero commence en quelque sorte à « m’ennuyer » je souhaiterais donc en changer afin également de continué au mieux dans ma progression.
    Pour mon changement je pense à la Sprint 3 toujours de chez GIN, mes suppositions pour cette voile (d’après divers avis que j’ai pu lire) est quelle sera plus joueuse que ma voile actuelle mais tout en restant « sécuritaire », et aimant bien le concept de « marche & vol », son faible poids m’intéresse également.
    Mon choix de future aile vous semble-t-il raisonnable ?

    Je suis à votre dispositions pour plus d’information me concernant.
    Hugo

    • Bonjour Hugo,
      la Sprint semble tout à fait adaptée à ton niveau. Elle est du poids de la plupart des ailes modernes de cette catégorie, ça passe en vol rando avec une sellette réversible ou light, mais c’est plutôt une aile adaptée au débuts en cross.
      Sportivement,
      Cyrille

  • T- dominique says:

    j’ai commencé une formation de parapente, avec une voile de PTV de 135Kg j’en suis que au gonflage et ensuite 1er vol avec treuil puisque j’habite dans le nord puis décollage au falaises de calais
    je pèse nue 120KG pour 1,90m quelle sera le PTV idéal en A le jour ou je devrait acheté ma voile personnel
    120Kg + les 15KG cela fait 135KG donc les PTV 135KG sont trop juste il me faudra une 140 ou 150KG
    quelle type et quelle fabriquant vent des voiles solo de 140-150KG sans être obligé de prendre une voile tandem de 120-220Kg

    • Bonjour cher « athlète » !
      ITV a la voile qu’il te faut, souvent utilisé par les gabarits les plus forts : l’Awak 2 Tandem : https://www.itv-wings.com/fr/voiles-et-accessoires-itv-parapentes/mini-voiles-itv/144-awak-2-tandem-itv-parapentes.html

      Si tu en cherches une n’hésite pas à nous contacter via la boutique Rid’Air.

      Sportivement,

      Cyrille MARCK

      • T- dominique says:

        merçi
        la IVT Awak2 est quand même une tandem de 35m2 de 100 a 200Kg, catégorie B en cherchant sur les critères Voile PVT 140Kg
        j’ai repérer des voiles solos en catégorie A, de divers fabricants ce qui me rassure lors du choix d’achat d’une voile solo de catégorie A sans passer vers une tandem de grande surface
        la téquila2 de skywalk 115-140Kg-32m2/A la plutot2 de axis XL 120-155Kg32m2/A la arcus6-120-150Kg-32m2/A la gin boléro4XL-115-140Kg32m2/A la paravis acrobat 120-150KG-32m2/A la ITV BoxerXL 110-150K-G31m2/A
        et votre réponse la ITV Awak2 tandem 100-200KG-qui fait 35m2/en catégorie B
        merçi pour votre aide
        donc je ne doit pas descendre en dessous 31m2 et de 140KG en A pour mes débuts, et prendre une voile légèrement au dessus de mes 135Kg équipé

        • Hello Dominique,
          en 31 il y a l’excellente Alpha 6, dont la plage de poids étendue va jusqu’à 145kg : http://www.ridair.com/achat-parapente/parapentes-en-a/advance-alpha-6-parapente-en-a.html
          Les autres voiles que tu cites sont pas mal aussi !
          Sportivement,
          Cyrille MARCK

          • T- dominique says:

            une dernière précision, certaine voile indique un PTV étendu et d’autre pas qu’elle est la signification exacte de ce PTV étendu, et si ce critère est pris en compte dans le choix du voile dans qu’elle occasion et qu’elle est le comportement de la voile et la sécurité si le PTV étendu est choisi par le poids PTV du pilote qui dépasse celui du PTV standard de la voile ici Alpha 6/ 31m2
            PTV 100-130KG PTV étendu 130-145KG
            merci ceci cloturera mes questions pour l’instant dans le choix du PTV d’une voile

          • Salut Dominique,
            les ailes sont aussi homologuées dans le PTV étendu. Elles sont juste plus rapides, et donc descendent un poil plus vite. Après, quel que soit le PTV indiqué par le constructeur, une 31m reste une 31m. Même si elles ont des décalages de PTV ça reste la même surface.

            Sportivement,
            Cyrille MARCK

  • Sylvain says:

    Bonjour
    J’ai debuter le parapente il y a 1 an et demi. J’ai 40 h de gonflage et 60 vols (6h) sur une atom 3 s ptv 65 90kg.je pese 67 kg.
    J’ai un syage init et deux stages perf a orciere.
    Mon niveau estime par mes monos est : il n’y a plus de problème au deco et a l’attero. Maintenant il faut rester longtemps en l’air
    Sauf que l’atom 3 ne me facilite pas la tache avec son taux de chute. J’ai a peu pres 1h de vol dispo par semaine. jusque la mes vols ont duré entre 30s et 15 min.
    J’evolue en soarig ou en plaine quand je ne suis pas en stage.
    Je voudrais savoir quelle type de voile est le plus adaptée à ma progression entre une alph6 26(avec laquelle j’ai fini mon dernier stage perf) et une b- type buzz 5 ou autre.
    Merci du retour
    Sylvain
    Ps c’est super le boulot que vous faites pour nous repondre

    • Bonjour,
      à ton niveau de progression tu peux opter pour une B gentille, type Epsilon 8, Buzz Z 5, ou Hook 4.
      Ce type d’ailes est cool mais plus maniable. Tu t’amuseras bien avec ! N’oublie pas de passer ton brevet de pilote quand tu approcheras les 100h de vol.
      Sportivement,
      Cyrille MARCK

      • Sylvain says:

        Merci cyril pour le retour
        J’ai deja validé le brevet de initial et la theorie du brevet de pilote. Reste plus que la pratique et ca sera plus facile avec ce type de voile de rester 1h en l’air.
        Je pense de plus en plus prendre la hook 4
        Merci

  • rouzaud joseph says:

    bonjour Cyrille, je cherche un peu des avis pour acquérir une aile freestyle . mon choix se porte sur l’Aquila . mon souci c’est vu mon niveau est de prendre une 20 ou une 18 et je voudrais bien avoir ton avis . je commence à peine à rentrer dans les débuts voltige avec une hook2 en 21 un peu surchargée,très dynamique . j’ai essayé l’aquila 20 , je suis à 81kgs pour un ptv 75 /95. mon constat est que c’est plus amorti qu’avec ma hook . ça me plait beaucoup , bon,j’ai juste testé des petits wings et la sat avec , 360 aussi,je parle juste de mon impression à la commande . je me suis senti très bien sous l’Aquila . ma question est,vu que je pèse 59 kgs tout mouillé je serai mieux dans la 18 ( 65 /90) mais serait t’elle beaucoup plus difficile à piloter et est ce que je perdrais beaucoup en finesse et en petites conditions . question pilotage ne vaut t’il pas mieux que je prenne une 20 et avancer dans le pilotage avant de passer sous une 18 . ps : j’ai une atis4 en M (73/95) et ça m’a posé des soucis pour bien voler en conditions thermiques , un peu trop bas sur le ptv et je voudrais pas refaire la meme erreur de choix . merci si tu peux me répondre . josé

    • Bonjour Joseph,

      le freestyle mérite une réflexion et un choix d’aile très fins.
      Tu as effectivement le niveau de passer sous une aile dédiée, plus de précision ne fait pas de mal au bout d’un moment. As-tu déjà réussi l’hélico avec ta Hook par contre ? Avec une plus petite ça va piquer autrement :-)
      Ton PTV de 80 kg me pousserait à t’orienter vers une 18, voire une 16 si tu veux commencer à travailler les rythmik sat. Si c’est plus pour du soaring et de l’acro légère, une 18 ou 20 conviendraient. Si tu as aimé la 20, mets-toi parfaitement à l’aise avec et peut-être que ta prochaine aile sera plus petite.
      L’Aquila est une aile très cool, en 20 c’est normal qu’elle te paraisse pataude avec si peu de charge. Elle pourrait largement passer l’homologation de la Hook avec ton PTV.

      Si tu souhaites plus de précision au pilotage, n’hésite pas à considérer la Way Gliders Sexy 20 (petite pub pour ma marque :-) ) !

      Je reste à disposition pour toute question.
      Sportivement,
      Cyrille MARCK

  • seb says:

    bonjour,je souhaite changer mon ellus4,je vol depuis 2005 environ 40-50h/ans.
    je craint les grosses conditions,mais j’apprécie un petit cross quand les conditions me le permettent…
    pensez vous que je sois limite sous une epsilon8 (par raport a mon ellus)?
    si quelqu’un connais ses deux ailes,merci de me conseiller .

    • Bonjour,
      merci d’avoir patienté, je rentre juste de vacances !
      L’Epsilon 8 est un très bon choix, elle apporte plus de fun en pilotage et gonflage qu’une aile école, par contre elle est un poil plus performante. C’est l’aile la plus vendue dans la catégorie B en 2016-2017.
      Vu ce que tu voles je t’aurais plutôt conseillé une B+, type Iota, Rush ou Ikuma, mais si tu préfères une aile plus béton dans la turbulences : écoute toi :-)

      Sportivement,
      Cyrille

  • nicolas says:

    Bonjour,

    je vol depuis 8 ans sous une aspen 3 24 mon ptv est de 87 kg. Je me suis décider a changer de voile pour le printemps et je voulais repasser en B+ car je vol moins qu’ avant. Je vol dans des conditions assez fortes en montagnes. J’hésite entre une mentor 4 xs ou je reste dans le ptv ou une iota 23 ou je sort du ptv ? Si vous seriez me conseillé??

    • Bonjour Nicolas,
      je te recommande de rester dans le PTV quoi qu’il arrive. C’est ainsi que les ailes sont conçues pour être optimales. En milieu-haut de fourchette nous sommes effectivement sur des ailes plus solides en turbulences et rapides dans les brises fortes.
      Après, subjectivement, entre les deux voiles que tu suggères… je recommanderais bien plus la Iota, plus safe, mieux finie et plus homogène. La Iota 1 va malheureusement jusqu’à 85kg… la 2 ira par contre jusqu’à 88kg !
      La Mentor 4 va jusqu’à 90kg, c’est donc le seul choix que je puisse te recommander dans les 2 options que tu envisages.
      Sportivement,
      Cyrille



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

no