Le blog du parapente – matériel – Guides d'achat
Header

Test sellette Kuik 2 et ses différents modules

janvier 12th, 2014 | Posted by Cyrille Marck in Tout savoir sur le parapente

Cocorico !
Le made in France a de beaux jours devant lui avec Kortel Design. Denis Cortella et son équipe signent en effet un superbe produit innovant et fonctionnel. La Kuik 2 est un produit multi-usages grâce à un ingénieux système de modules.

Le concept : Un châssis unique très confortable sur lequel le pilote peut greffer des modules. Résultat : La Kuik 2 c’est 5 sellettes en une.

Voici la vidéo du concept avant d’aborder chaque module individuellement.

1- Châssis seul :

-Présentation :

Basiquement, c’est une sellette string. Les 1600g trahissent néanmoins le produit, oui c’est beaucoup pour une sellette apparentée à du light. Pour cause, ce châssis est ultra confortable et n’a rien à voir avec les sellettes montagnes. Malgré les cuissardes et l’absence de fioritures, la Kuik 2 est stable et rigide dans le dos, et les cuissardes elles-mêmes supportent chaque cm de vos cuisses avec un confort digne des meilleures sellettes du marché. Elle doit en effet permettre des vols de plusieurs heures comme toute sellette classique qui se respecte.

-Ressenti :

La Kuik 2 reste une sellette à cuissardes, avec son lot d’avantages et d’inconvénients énumérés ICI. Elle est très stable et précise dans la gamme des sellettes sans planchette. En l’air, on ne se sent pas balotté, et elle invite même à envoyer de la voltige. Kortel ne nous a pas menti, elle convient vraiment à tout le monde ! Nous avons adoré poser nos fesses dans la Kuik 2 !

-Système de montage des modules :

La Kuik 2 est dotée d’un astucieux jeu de sangles discrètes et d’une fermeture à glissière derrière le dos permettant l’ajout de modules d’extension plus ou moins facilement. De base, la Kuik 2 possède une mini poche arrière attachée par la fermeture à glissière. Il faut l’oter (facilement) pour y fixer les différentes extensions. Les modules sont étudiés pour donner, une fois montés, une sellette finie et monobloc. Le système de Kortel Design est robuste et et bien ajusté, mais installer un module ne se fait pas en 2 minutes. On n’a rien sans rien.

Châssis seul avec une poche para ventrale.

Passage des sangles d’attache.

2- Module Krashbox – Sellette airbag :

Ce premier module transforme votre châssis Kuik 2 en une sellette airbag à cuissardes avec poche parachute de secours intégrée. Bluffant de finition ! Une fois montée, celui qui ne connait pas le produit ne devinera pas à première vue qu’il s’agit d’une sellette modulable en kit ! Des panneaux de tissu latéraux cachent la jonction entre le châssis et la Krashbox. Regardez bien votre sellette classique, la jonction est juste masquée par du néoprène ou du Cordura. La sellette reste toujours confortable quelle que soit le module installé.

La poche parachute est de qualité, à rabats, sous l’assise. Le résultat est proche de la Karma 2 en moins cher si l’on combine châssis+module Krash box. Une sellette à cuissardes et airbag est TRES légère à manier, surtout au sol. Il faut juste franchir le pas, et abandonner la planchette de nos sellettes écoles, et classiques.

Kuik 2 avec module Krashbox, une belle sellette airbag !

3- Module Mousse Bag :

Avec le mousse bag de 17 cm , c’est une sellette compacte, sportive, et classique qui apparait. Proche de la Kuik 1, elle est dotée en plus d’une poche parachute de secours sous l’assise. Ce modèle plus compact satisfera plus les amateurs de wagas, jeux au sol, et soaring. En effet, un airbag n’est efficace que sur 1 choc, et si vous avez l’intention de « rebondir » plusieurs fois, mieux vaut une mousse.

Kuik 2 mousse bag

4- Module Sak :

Cette option est destinée aux randonneurs, voyageurs, et speed-flyers.

Côté sellette, c’est un airbag volumineux, sans poche parachute intégrée. Il faudra donc, le cas échéant, opter pour un parachute ventral si besoin.

Côté sac, c’est un volume de 90L, adapté à des voiles montagnes ou de taille inférieure à 25m. On a aimé le confort de ce sac de randonnée, et le chapeau du sac qui permet de ranger son matériel accessoire. Le module Sak est livré avec un sous-sac de compression pour y loger plus facilement votre aile, et pour la protéger.

Module Sak en mode sac à dos

Module Sak en mode sellette airbag

5- Module Kocon

Voici l’option plébiscitée par les accros au cross country. La mode est aux sellettes cocon dites « hamac », sans planchette. La Kuik 2 Kocon va plus loin, puisqu’elle est la première sellette cocon à cuissardes. Le résultat a conquis les meilleurs pilotes, car la géométrie du châssis Kuik 2 permet le vol couché avec un maintien du dos impeccable.

Le leg cover est amovible, permettant de voler au cale-pieds uniquement. Comme avec les autres modules, le résultat monté est magnifique, et on ne se doute pas qu’il s’agisse d’une sellette interchangeable.

Kuik 2 en mode « course »

Konclusion :

Récapitulatif des différentes options :

-Sellette simple et épurée, pour la rando ou le speed riding : Kuik 2 seule (1650g) (3 tailles)

-Sellette réversible sans secours : Kuik 2 + Module Sak (3600g)

-Sellette airbag : Kuik 2 + Module Krashbox (3400g)

-Sellette mousse : Kuik 2 + Module Mousse bag (2850g)

-Sellette cocon : Kuik 2 + Module Kocon (3900g) (3 tailles)

Une belle réussite pour la marque française, puisque la Kuik 2 réunit confort, précision, et évolutivité. Le châssis et les différentes combinaisons de modules sont tout de même assez lourds, c’est le prix à payer pour le tout en un. Mais avant de faire la chasse aux kilos de matériel, ne peut-on pas déjà soi-même perdre quelques kilos ? :-)

Une expérience à tenter selon nous.

On a aimé :

-L’aspect fini de la sellette équipée de ses module.

-L’évolutivité innovante.

-Le confort incroyable, qui fera « switcher » beaucoup de pilotes de la planchette aux cuissardes.

On a moins aimé :

-le temps de montage des modules. (environ 10 minutes)

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

5 Responses

  • Montel says:

    Bonjour,
    Suite à des séquelles après accident (longue orthèse métallique dans la colonne vertébrale) je cherche à me procurer une sellette avec AIRBAG.
    Le problème, c’est que depuis des années en cross et en compétition je suis habitué à la position couché-dos et au cocon (pour situer : pour l’heure j’ai une sellette Advance Impress3, dont je serais satisfait dans l’absolu si ce n’était que la protection passive est vraiment trop limitée, dans un cas comme le mien).
    C’est pourquoi il me faut démarcher pour voir si ce mouton à 5 pattes existerait quelque part, ou au mieux ce qu’il y aurait de plus approchant.
    Je suis donc amené à adresse ce mel à plusieurs fabricants.
    Le cahier des charges : possibilité couché dos ou 3/4 couché dos + AIRTBAG + cocon. Si je trouvais un truc comme ça avec comme « + » le fait de n’être pas trop pénalisant en termes de Vz, ce serait idéal.

    Merci d’avance pour votre réponse et avis.
    Très aérologiquement,
    Olive M

  • Nicolas says:

    Bonjour,

    Je vais changer de sellette et je pensais me diriger vers la Kuik 2 cocon.
    Quel niveau faut-il pour cette sellette ? j’ai une centaine de vol à mon actif est-ce suffisant ? Le fait d’enlever dans un premier temps le cover leg rend-t-il le pilotage plus aisé ? Pour info je vole sous une golden 4.

    Grand merci d’avance.

    Cordialement,

    Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      voler en cocon requiert d’en avoir besoin ! Le but est d’avoir chaud, d’être confortable et aérodynamique. C’est surtout pour la pratique du cross. Si tu ne crosses pas il y a tout de même pas mal d’inconvénients :
      -difficile de faire du gonflage et du soaring avec
      -il faut le coup de main pour s’y asseoir
      -c’est plus fragile et encombrant
      Ceci dit tu as certainement le niveau et tester le cocon peut t’amuser ! Comme tu le dis le cocon est amovible.

      Voilà, j’espère t’avoir bien embrouillé.

      Sportivement,

      Cyrille

      • Nicolas says:

        Bonjour Cyrille,

        Grand merci pour ta réponse. Le but est effectivement le cross. Plus pour le confort que pour que pour le côté aérodynamique.

        Encore merci et bonne journée.

        Nicolas



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

no